Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 98
Colon irritable : quelle est l'alimentation adaptée ?

Quoi manger lorsque l’on souffre de colon irritable ?

Les MICI ou maladies du côlon irritable idiopathique sont sans doute les troubles que l’on rencontre le plus souvent en gastrologie. C’est tout simplement votre colon qui ne fonctionne pas normalement sans cause identifiée, d’où le nom de idiopathique. C’est une maladie sans conséquence grave, mais pas très agréable à vivre.

Le colon et le dernier organe du tube digestif. Il s’étend de l’intestin grêle à l’anus en formant un U inversé. Sa fonction principale et la déshydratation des aliments digérés pour ainsi former les selles. Celles-ci seront ensuite évacuées toujours grâce à ce gros intestin.
La maladie du côlon irritable altère la qualité de vie des individus. En effet, quand on en souffre, on sera sujet à des épisodes de diarrhées, de constipation voir de ballonnement sans cause évidente.

Il faut donc adopter une hygiène de vie, car il n’y a pas de traitement efficace.

Quels sont les aliments en cause du syndrome de colon irritable ?

Il n’y a pas de cause organique aux MICI, cependant certains aliments aggravent les symptômes. Il est donc important d’adopter un régime alimentaire afin de ne pas avoir à subir ces désordres digestifs pas très agréables.

Une alimentation riche en lipides va ralentir votre transit d’une façon naturelle. Si en plus vous souffrez de ces troubles du gros intestin, ce ralentissement sera amplifié et causera certainement une constipation. Vous pourrez ressentir aussi des ballonnements parfois même une douleur.

Notez que si vous éprouvez des douleurs inhabituelles, il est toujours recommandé d’aller voir son médecin pour éliminer une cause évidente.

Nous vous citons ici quelques aliments à proscrire ou à consommer avec modération :

  • les fibres non solubles comme le blé, les choux ou encore les fruits secs ;
  • les aliments riches en matière grasse ;
  • les glucides sous forme de polysaccarides par exemple les choux ;
  • les aliments acides comme les agrumes ;
  • les repas épicés ;
  • les produits laitiers, car ils contiennent du lactose mal digéré.

Colon irritableQuel régime adopter lorsque l’on souffre de colon irritable ?

Pour éviter de déclencher les symptômes des MICI, il est recommandé de favoriser les aliments qui accélèrent le transit. Les études ont démontré que la plupart des sujets souffrants d’intestin irritable souffrent aussi de colon paresseux. Il est donc recommandé d’adopter un régime riche en fibres en particulier la cellulose.

Il faut favoriser aussi les fibres solubles que l’on trouve dans certains fruits, notamment la pectine. Ces fibres n’irritent pas l’intestin, car lors de leur passage dans le tube digestif, elles se transforment en une texture gélifiée ce qui n’est pas le cas pour les autres fibres.

Une autre particularité des fibres solubles, c’est que nos enzymes les transforment en acides gras à courtes chaines plus faciles à absorber.

Il est important de boire beaucoup d’eau. Une bonne hydratation ramollit les selles et les rend plus faciles à évacuer.

Il faut favoriser la farine d’avoine, d’orge ainsi que les légumes secs comme les lentilles. Les légumes verts sont également recommandés notamment les haricots.

Pour éviter les ballonnements, nous vous conseillons de fractionner vos repas. Vous pouvez, par exemple, prendre une moitié de ration de votre petit-déjeuner à 8 h puis le reste à 10 h. Cela évitera de surcharger votre colon et vous permettra une meilleure digestion.

Notez qu’il est important d’attendre au moins 2 h entre les différents rations alimentaires. C’est le temps minimum de digestion.

Nous vous conseillons aussi d’éviter de manger trop tard. Vous pouvez donc adopter le jeune intermittent. Cette méthode consiste à diviser votre journée en 2 parties. Vous aurez 8 h dans lesquelles vous pourrez prendre vos repas et 16 h dans lesquelles seuls les aliments liquides sont acceptés. Cependant, il est recommandé d’arrêter de manger au moins 2 avant de vous coucher. Ce régime alimentaire va permettre à votre organisme de digérer vos repas avant d’aller au lit. Cela vous évitera des désagréments le soir.

Une activité physique est également recommandée, car cela favorise la digestion.

Il faut favoriser aussi les viandes maigres comme le poulet ou le poisson. Ces viandes pauvres en matières grasses sont mieux tolérées par le système digestif.

Les produits laitiers sont à bannir de votre alimentation. Pour remplacer le calcium contenu dans ceux-ci nous vous conseillons d’opter pour des laits végétaux comme le lait d’amande ou encore le lait de soja.

Nous vous recommandons de prendre des tisane à base de menthe ou de camomille. Cela va vous détendre et apaiser votre colon, car le stress est également un facteur déclenchant des troubles.

;;;;;;;;;;;;

Laisser un commentaire