La révolution du clonage capillaire

La calvitie, une obsession

Depuis la nuit des temps, l’homme cherche à lutter contre la calvitie. Tout a été essayé entre onguents, huiles diverses et variées, rasage du crâne des enfants pour les enduire d’une mixture plus ou moins élaborée, massages répétés, à chaque civilisation sa méthode infaillible. C’est bien la preuve que le fait de perdre ses cheveux est traumatisant.

Certains s’en accommodent très bien mais beaucoup en souffrent au point d’éviter le contact avec les autres. Heureusement, de nos jours la science a pris le relai et de nombreuses solutions existent déjà. Mais LA solution est en marche : le clonage capillaire. Alors, qu’est ce qu’un clonage capillaire ?

Le clonage capillaire

Jusqu’à présent, les différentes solutions pour lutter contre la calvitie consistent en la prise de médicaments à base de plasma riche en plaquettes, ou un traitement antibiotique à base d’hormones ou encore, pour les cas de calvitie avancée, la greffe de cheveux manuellement ou de façon robotisée.

Cette dernière technique nécessite l’apport de greffons d’un donneur. Les dernières avancées scientifiques proposent maintenant le clonage des propres cheveux du patient. On a pu mettre en évidence que les follicules pouvant être régénérés n’étaient pas totalement absents du cuir chevelu chauve qui contient encore des cellules souches. Ces cellules souche sont isolées et prélevées pour être cultivées en laboratoire.

Elles se multiplient en environ trois semaines pour l’obtention de la masse nécessaire à leur implantation sur le patient. Une fois injectées dans le cuir chevelu, elles se divisent pour faire apparaître de nouveaux follicules pileux qui produiront les nouveaux cheveux.

Une révolution

De nombreuses études sont menées à travers le monde pour la mise au point de cette nouvelle technique qui est en bonne voie pour révolutionner le monde du traitement de la calvitie. Les nombreux essais réalisés sur des animaux ont d’ores et déjà donné de très bons résultats.

Les tests sont en phase finale et en passe d’être appliqués à l’homme. Les résultats obtenus jusqu’à présent sont plus que prometteurs et les scientifiques comme les professionnels du traitement des problèmes du cuir chevelu sont impatients de voir aboutir les recherches cliniques.

Avant de pouvoir commercialiser cette solution, des améliorations doivent encore être apportées à la méthode de multiplication des cellules. On espère dans un proche avenir réussir à produire mille cellules clonées à partir d’une cellule extraite du cuir chevelu. C’est une des conditions de viabilité du processus.

Au vu de la somme d’expérimentations en cours, les chauves ou les personnes atteintes d’alopécie peuvent légitimement avoir bon espoir pour résoudre définitivement leurs problèmes dans un avenir pas très lointain. On peut déjà imaginer les transformations profondes que cette nouvelle technique va apporter aux professionnels quand elle sera entièrement aboutie. Pour le moment, ils suivent de très près les recherches en cours, les enjeux sont énormes.

Laisser un commentaire